Qu’est-ce que tu PEUX être ?

Salut,

On a tous rêvé de ce que l’on pourrait être.

En réalité, pour beaucoup nos têtes sont des salles de cinéma et on regarde des films presque à longueur de journée.

On visionne les films qui nous plaisent le plus (mais aussi les pires).

Et pendant le film on se dit “ça pourrait être moi”, et à force de regarder tous les jours ce même film cette phrase se transforme en “C’est absolument ce que je veux être, c’est ce pourquoi je suis destiné”.

On est tellement sûr que c’est ce que nous voulons et ce pour quoi nous sommes faits.

Mais on oublie une chose :

Tout ça a commencé avec un film.

On a tellement visionné plein de fois ce film, que l’on a oublié ça et que les acteurs, les éléments du scénario, le décor, tout ça nous parait une réalité à en devenir.

Le souci, c’est qu’il faut bien quitter la salle de cinéma à un moment, pour vraiment créer notre film dans la vraie réalité.

Et c’est là que ça se corse.

Les acteurs ne sont que des personnes qui jouent un rôle, le scénario n’est que quelque chose d’écrit à l’avance, le décor c’est juste du carton, des éclairages… tout est faux.

film

On a oublié qu’il y avait un chemin pour arriver à cette réalité, et ce chemin n’est pas celui que l’on espérait.

Pas de chance, le chemin prend plus de temps que la courte durée de bonheur une fois l’objectif atteint.

Et si on arrive à l’objectif que l’on avait en tête, le film que l’on a construit depuis des années, on se rend compte que ce n’était pas vraiment ce que l’on espérait.

Forcément, quand c’est toi qui contrôles les acteurs, le décor, le scénario, les échanges, c’est beaucoup plus facile de faire quelque chose qui te plaît.

Mais dans la réalité ce n’est pas comme ça, tu ne contrôles pas tout, il y a des tas d’éléments extérieurs qui se mêlent les uns les autres : c’est ce qu’on appelle la vie.

Pendant tout ce temps, tu as imaginé quelque chose qui était en décalage avec la vie, une sorte de monde parallèle.

Ce monde parallèle ne rentre jamais en contact avec la vie.

Tu ne peux jamais aller vivre dans ce monde parallèle.

Ce qui est dans le monde parallèle, reste dans le monde parallèle.

Et puis à côté de ce monde parallèle, tu as la vraie vie, et c’est à cet endroit où tu vis.

C’est à cet endroit que tu passes le plus de temps, c’est dans cet endroit que tu rencontres des difficultés, c’est dans cet endroit que tu connais tes vraies joies… Parce que c’est là où tu vis.

Le monde parallèle est seulement le lieu de tes rêves, de tes imaginations.

monde parallèle

Tout ce qui est dans ce monde, n’est pas palpable, il n’y a rien de physique, tout de virtuel.

C’est une simulation du monde qui t’entoure.

Et une simulation restera pour toujours une simulation, on ne vit pas dans une simulation.

D’ailleurs une simulation ne sera jamais mieux que la chose qu’elle essaye de simuler, par définition on ne peut pas mieux faire que l’original, ou alors ça devient autre chose.

Tu peux rêver, mais il ne faut jamais oublier que ce n’est qu’un rêve, qu’il n’y a rien de réel là-dedans.

Tu peux même donner un nom à ton monde parallèle, pour bien le différencier de la réalité.

Du coup, vient la question : Qu’est-ce que tu peux être.

Pas les films que tu passes dans la tête à longueur de journée, pas les simulations que tu fais dans ton monde parallèle.

Ça, c’est ce que tu imagines de ce que tu peux être.

Mais qu’est-ce que tu peux être vraiment ?

Et il n’y a qu’une seule façon de la savoir : en le faisant.

  • Si tu t’imagines que tu serais un super écrivain, essaye d’écrire et tu verras où tu en es dans la vie réelle.
  • Si tu imagines que tu serais un super business man, fais du business et tu verras si tu es un super business man.
  • Si tu imagines que tu es un génie qui invente de super choses, alors essaye d’inventer, et tu verras si tu es un super inventeur.

La réalité peut être décevante.

Mais, c’est la seule chose qui existe vraiment.

C’est là où tu vis le plus, donc c’est le plus important.

Et puis, ce n’est pas vraiment triste, en fait c’est plutôt rassurant, tu fais face à la réalité, et tu as le pouvoir de changer les choses vraiment.

Dans tes rêves tout est trop facile et faux, vivre dans le mensonge toute sa vie ce n’est pas rigolo.

Quelque part, choisir de vivre dans la réalité, c’est accepté d’être celui que l’on est vraiment.

Ce n’est pas se cacher de la réalité à travers des films et des escapades dans le monde parallèle.

C’est pouvoir choisir de ce qui peut réellement impacter ta vie.

Est-ce que tu arrives à gérer ses deux mondes (le réel et le monde parallèle) ? Des techniques particulières ? Dis-le-moi dans les commentaires 😉

@+, Orel.


Also published on Medium.

Je t’envoie un mail chaque matin pour apprendre à construire des produits cools 📱(apps, sites web…), sans être ingénieur 🤖, et sans faire de levée de fonds 💶

Les mails sont 100% gratuits.
Tes données sont sécurisées et tu peux te désinscrire à tout moment.


Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partagez
Tweetez
Enregistrer