Les ÉNORMES ENTREPRISES, destinées au MAL ?

Salut,

Facebook est-il condamné à l’échec ?

Je ne me pose pas la question que pour Facebook.

Je me pose aussi la question pour Amazon, Microsoft, Apple, Alibaba…

Il y a un problème qui s’ajoute en plus de leur activité : leur taille.

Hier, j’ai regardé un reportage d’Arte sur Starbucks.

Dans ce reportage on te montre le début de Starbucks et comment est-ce qu’ils sont arrivés à faire devenir le café aussi cool.

Ils montrent aussi l’intérieur de Starbucks au-delà de l’image qu’ils nous vendent.

Employés poussés à l’épuisement, gobelets non-recyclables, proximité avec les producteurs qui n’en ait pas, évasion fiscale, boissons ultras sucrées, etc…

Quand je vois ça, j’en viens à une réflexion que je me fais depuis un moment :

Une entreprise peut-elle être énorme tout en continuant à avoir un impact positif ?

Toutes les entreprises qui deviennent énormes ont des scandales.

énorme entreprise

Toutes.

Il y a les épiphénomènes et les problèmes plus profonds.

Un épiphénomène, c’est un manager d’un magasin de la chaîne qui va avoir un comportement d’harcèlement envers ses employés.

C’est quelque chose qui arrive forcément en grandissant.

Tu ne peux pas tout contrôler.

Starbucks ne peut pas contrôler tous les cafés qu’ils ouvrent, Amazon ne peut pas contrôler tous les entrepôts qu’ils ouvrent.

S’il y a un abus dans une antenne de la marque, ça ne veut pas forcément dire que c’est un problème global, c’est peut-être juste un problème local sur cette antenne.

Et ensuite il existe les problèmes globaux.

Là c’est des problèmes qui concernent l’ensemble de l’entreprise, du siège, jusqu’à toutes les antennes.

Pour Starbucks, c’est les gobelets non-recyclables.

Le cœur de leur business s’appuie sur ces gobelets.

Le souci, c’est qu’à chaque minute ils polluent un peu plus.

Plus ils grandissent, plus ils vendent de café avec ces gobelets, plus ils polluent.

Et même s’ils ne grandissent pas, ils polluent quand même.

Le problème, c’est quand tu n’as pas d’alternative à ça, quand tu n’as pas d’alternative recyclable à ton gobelet non-recyclable.

Qu’est-ce que tu fais en tant que CEO de l’entreprise ?

CEO énorme entreprise

Tu dis à tes clients “On revient dans 2 ans pour avoir le temps de trouver une solution pour nos gobelets et en attendant on ne sert plus de café”

Ou alors tu continues à servir du café avec tes gobelets non-recyclables en sachant qu’à chaque fois que tu en vends un tu pollues un peu plus ?

J’ai l’impression que toutes les énormes entreprises sont confrontées à ce genre de problème.

Amazon ne prend pas en compte les caractéristiques humaines en prenant ses employés pour des robots sans fatigue physique.

Google collecte un nombre de données ahurissant sur ses utilisateurs.

Amazon, ne serait pas Amazon s’ils ne prenaient pas ses employés des robots, ils se sont appuyés sur cette fausse caractéristique pour arriver là où ils sont.

C’est ce qui leur a permis de proposer autant de rapidité.

Google ne pourrait pas proposer des services aussi agréables, avec autant de personnalisation s’ils n’avaient pas toutes ces données.

Le cœur même de ces énormes entreprises est questionnable.

La base même de ce sur quoi ils se sont développés est fausse.

Les humains ne sont pas des robots, ils ressentent de la fatigue et en besoin de repos.

Avoir un grand nombre de données sur des personnes individuelles, c’est dangereux.

Un gobelet non recyclé, c’est un gobelet qui pollue.

Après, est-ce qu’il a uniquement ces énormes entreprises qui sont confrontées à ce genre de problème ?

Je ne pense pas.

Je pense que tout un tas de petites entreprises sont confrontées à ces problèmes qui touchent le cœur de leur business aussi.

Seulement, c’est plein de petites entreprises qui ont un petit impact.

Au lieu d’avoir quelques entreprises qui ont un gros impact.

La question, c’est “Tous ces petits impacts négatifs réunis sont-ils plus ou moins négatifs que quelques gros impacts négatifs ?”

Je n’ai pas la réponse.

Je ne sais pas s’il vaut mieux avoir plein de petites entreprises, plutôt que quelques grosses entreprises.

Et si tu as envie de me donner ton avis, tu peux directement répondre à ce mail, je serais heureux de pouvoir l’entendre !

 

PS : Si tu veux voir le reportage d’Arte sur Starbucks : https://www.youtube.com/watch?v=mTf_a1wtc-M

@+, Orel.


Also published on Medium.

Je t’envoie un mail chaque matin pour apprendre à construire des produits cools 📱(apps, sites web…), sans être ingénieur 🤖, et sans faire de levée de fonds 💶

Les mails sont 100% gratuits.
Tes données sont sécurisées et tu peux te désinscrire à tout moment.


Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partagez
Tweetez
Enregistrer