Combien d’ÉCHECS avant d’avoir une BONNE IDÉE de startup ?

Salut,

salut

T’es déjà ta 300 000 ème idée qui ne marche pas et tu te demandes quand est-ce que tu vas enfin tomber sur une bonne.

Est-ce que tu es nul à ce point pour trouver des bonnes idées ?

C’est en tout cas ce que pense ton entourage quand ils te voient arrivé avec une nouvelle idée toutes les semaines.

Je sais ce que c’est.

Moi aussi, je change d’idée toutes les semaines, mais tu sais quoi ?

C’est normal.

En fait, une idée est faite pour ça.

Une idée est juste idée, ce n’est pas quelque chose qui doit être gravé dans le marbre, en mode “ça sera ma mission jusqu’à la fin de mon existence”.

Non, une idée, c’est une simple déduction que tu as fait à partir de plusieurs éléments.

C’est plus proche d’une perception qu’autre chose.

Et une perception, c’est très personnel.

En gros, une idée, c’est ça, c’est une perception que tu as.

Et ton but au début, sera d’aller voir ton marché, pour voir s’il a la même perception que toi.

S’il a la même perception que toi, c’est gagné, ça veut dire que tu peux proposer une solution.

it's a match

Si tu es tout seul, et bien tu es bon pour changer d’idée.

Et comme tu as pu le voir, c’est la majorité du temps, que notre idée ne marche pas.
Parce que notre perception était propre à nous-mêmes.

Une fois que tu comprends ça, tu comprends aussi qu’une idée ne vaut absolument rien.

C’est une fois testé et validé qu’elle prendra de la valeur.

Autrement, c’est juste, une perception personnelle.

C’est pour ça qu’il ne faut pas s’attacher personnellement à une idée.

  • Ce n’est pas TON idée, on est 7 milliards sur terre, il est extrêmement probable que quelqu’un ait déjà eu la même idée que toi.
  • Ce n’est pas TA mission, si tu n’as pas pu vérifier, que “ta mission” à une utilité pour quelqu’un.

C’est juste, une idée. Point.

Je sais que c’est dur de se détacher de l’idée que tu as, mais tu verras petit à petit (à force de voir que tu n’es pas un génie), tu arriveras de plus en plus à considérer une idée pour ce qu’elle ait à sa naissance : une idée.

Je viens de penser à un truc en écrivant ça :

C’est même plus sain de dire se dire :

Voilà l’idée que j’ai eue.

Plutôt que

Voilà mon idée.

C’est un petit peu comme avec les émotions, tu n’es pas tes émotions.

Tu n’es pas en colère.

Tu ressens de la colère.

Tu as une idée, tu n’es pas ton idée.

mission startup

Bon là tu vas me dire “Ok mon gars, mais moi je veux savoir quand est-ce que j’aurais la bonne idée”.

Bein je sais pas.

Tu croyais quand même pas que j’allais te donner une date précise ?

Genre, le 10 janvier 2019, tu auras LA bonne idée.

Si ?

Bon, follow moi sur mon compte Twitter (aucun rapport, mais je commence à être actif dessus)

Non sérieux, je peux pas te dire.

Mais, je peux te dire comment trouver une bonne idée, THE secret comme disent nos amis des états unis (ils ne disent jamais ça)

Il faut que tu recommences, encore et encore.

Tu as une idée –> tu la testes auprès de ton marché –> ça ne marche pas –> tu recommences.

Et tu fais ça jusqu’à avoir une idée qui fonctionne.

C’est tout con et relativement facile.

Le seul truc qu’il faut posséder pour faire ça, c’est d’avoir la capacité à ne pas s’accrocher à son idée.

Parce que tu vas devoir tester une idée par semaine.

Une idée par semaine, c’est faisable.

Tu as une semaine, pour parler avec ton marché, éventuellement faire une landing page, et voir le résultat à la fin de la semaine.

Qu’est-ce que les personnes ont comme problème ? Est-ce que ta solution leur convient ?

Et en fonction des réponses à ces questions, continuer ou tester une autre idée.

Par contre, je t’avertis, les gens vont très certainement détruire ton idée quand tu vas leur présenter.

  • Soit ils ne vont pas comprendre ta solution.
  • Soit ils n’ont comprendront pas l’intérêt.
  • Soit ils t’enverront chier. (ça reste quand même assez rare).

Et évidemment, je ne compte pas le nombre de mails ou de messages resté sans réponse (la majorité).

Si tu es attaché personnellement à ton idée, ce genre de truc fait très très mal, surtout si tu dois faire ça toutes les semaines.

Donc sépare-toi de ton idée, et j’ai un article qui devrait t’aider si t’es dans ce cas-là.

En résumé, quand tu vas avoir la bonne idée ? Ce n’est pas prévisible.

Comment avoir l’opportunité de trouver une bonne idée ? En testant encore et encore à la chaîne des idées.

“Déplace toi vite et casse beaucoup de choses, si tu ne casse rien, c’est que tu ne te déplace pas assez vite”.

Est-ce que tu as du mal à trouver une idée qui fonctionne ? Comment est-ce que tu gères sa émotionnellement ? Dis-le-moi dans les commentaires 😉

@+

@+, Orel.


Also published on Medium.

Tu recevras mes articles tous les jours dans ta boite mail. Et pas des liens hein, l’article complet ! (comme ça tu peux le lire tranquille dans le métro par exemple).


Laisser un commentaire

Fermer le menu
Partagez
Tweetez
Enregistrer